Leader or ...not leader...?


Être leader, un bon leader est-ce une qualité innée ou bien une compétence qui s'acquiert?


Dans la littérature on trouve la double position: ceux qui pensent que l'on naît avec un talent inné pour la leadership; ceux qui affirment que "être leader", cela s'apprend, comme on lit dans un article du "Le Temps" du 13.09.2018, où George Kohlrieser, professeur à l'IMD de Lausanne, entre autre, affirme:

"Être un bon leader, ça s'apprend. A condition de ne pas s'en tenir à une approche théorique. La faille principale des leaders actuels? Ils sont trop souvent détachés de leurs émotions et manquent d'empathie."

Ils manquent ainsi des capacités nécessaires pour susciter chez leurs collaborateurs la confiance indispensable à toute conduite du changement, l'enthousiasme à toute conduite de projets, la passion pour que leur travail au quotidien soit un plaisir et non pas une charge.

Parmi les compétences à être dans le bouquet d'un bon leader, on retrouve sans doute le lâcher prise. Un bon leader doit savoir, entre autre, jongler et motiver tous les caractères qui constituent son équipe, aussi différents soient-ils!! et cela tout en gardant le cap des projets à conduire et des objectifs à atteindre.

Certes, ce n'est pas chose facile! c'est la raison pour laquelle je pense qu’au-delà d'un talent inné, il faut savoir prendre soin de soi...d'abord, de son équipe et se former...

#travail